fbpx
Skip links

Lancer sa marque : 3 erreurs à éviter

Vous avez décidé de lancer une ligne de sacs à main en cuir… Cela fait 6 mois que vous travaillez sur ce projet, le soir, le week-end, entre deux réunions et secrètement vous voyez déjà votre ligne de sacs s’arracher sur les réseaux sociaux et dans les concepts stores parisiens et new yorkais !

Votre petit génie créatif est soudainement rappelé à la réalité lorsque vous entendez : « c’est super, et quelle est ta cible exactement – enfin j’ai bien compris que ce sont les femmes mais plus précisément ? Quelle solution leurs apportes-tu par rapport à toutes les marques déjà sur le marché ? » « Ah intéressant le nom mais du coup pourquoi, ça me fait un peu penser à une marque de café orientale ? »

Après avoir rencontré plusieurs créateurs « early stage », j’ai remarqué que souvent les mêmes erreurs se répétaient…

Erreur #1 : Vouloir satisfaire tout le monde

Par peur de passer à côté de futures opportunités de vente, vous ne prenez pas une position ferme – vous adaptez un peu l’histoire par rapport à votre interlocuteur.

Parler à tout le monde revient à ne parler à personne.

Prenez donc le temps avant de vous lancer dans les dessins, les prototypes, l’identité visuelle de votre marque de :

Définir votre positionnement de marque :

  • identifiez vos cibles idéales (vos buyers persona) et les meilleurs moyens de les toucher
  • valorisez ce qui vous rends unique (vos atouts et vos avantages – votre proposition de valeur) pour vous démarquer de la concurrence
  • clarifiez en une phrase votre positionnement – vos prospects doivent savoir et comprendre immédiatement ce que votre marque propose.

Erreur #2 : Ne pas avoir d’objectifs clairs

Il est indispensable de clarifier vos objectifs sur votre marque dès le départ : faites le point sur votre projet avant d’officiellement vous lancer – quelles sont vos attentes et les moyens à votre disposition pour y parvenir ?
Pour tester la validité de vos objectifs, vous pouvez utiliser la technique des objectifs S.M.A.R.T. (Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste, Temporellement défini).

  • Est-il Spécifique ? = un objectif qui n’est pas ambigu. Un objectif S.M.A.R.T. ne doit pas ressembler à « faire en sorte que la pente de la tangente des ventes du produit X soit positive… ». Vous devriez plutôt dire « atteindre des ventes de… ».
  • Est-il Mesurable ? = objectif mesurable peut être quantifié ou qualifié. Plutôt que de dire “Devenir le leader de…” préférez “atteindre un chiffre d’affaire de… »
  • Est-il Acceptable ? = On dit qu’il doit être accepté par les participants.
  • Est-il Réalisable ? = Vous devez trouver un objectif qui soit suffisamment grand pour être un défi, un challenge et pour qu’il soit motivant. Mais il doit être suffisamment petit pour qu’il demeure atteignable et réalisable.
  • Est-il Temporellement défini ? = l’élément de temps doit aussi être défini en des termes clairs qui ne laissent pas de place à l’interprétation. Par exemple, ne fixez pas l’élément de temps avec une durée comme « d’ici les 3 prochaines années » mais plutôt « … d’ici 2015 »,

Erreur #3 : Se focaliser sur son nom de marque comme première étape

Certes le nom de marque arrive très tôt dans le processus de création de marque – puisque dès le départ il faut que vous vous assuriez que votre nom de marque soit juridiquement disponible – cependant chercher un nom de marque avant même d’avoir travaillé sur le « branding » de votre marque peut être risqué.

Si votre nom de marque est votre propre nom, vous prenez surement moins de risque, cette décision est facilement explicable : votre création est votre signature. Cependant si vous cherchez THE nom de marque, ne le choisissez pas seulement parce que « ça sonne bien » …

Il est indispensable de bien déterminer son positionnement, son offre, d’identifier sa cible, ses canaux de distribution en amont… Au risque de se retrouver avec un nom qui au final n’est pas très cohérent avec l’environnement de sa marque – je vous donnerai dans un prochain article les « 5 conseils pour trouver son nom de marque ».

Pour conclure, hâtez-vous lentement !

Vous avez certainement un produit très qualitatif et qui convient à une cible. Prenez juste le temps de réfléchir en amont à votre stratégie… et si votre créativité ne vous laisse pas la place de structurer toutes vos idées, faites-vous conseiller.

Céline Gainsburg-Rey

Bonjour, je suis Céline Gainsburg-Rey

J’accompagne les artisan-créateurs et entrepreneurs à développer leur marque afin de monter en gamme et atteindre de nouveaux objectifs.

J’ai développé pour les artisans-créateurs un programme d’accompagnement avec des modules progressifs rythmés de séances collaboratives pour les guider dans l’établissement de leur stratégie de marque.

Êtes-vous prêts à mettre toutes les chances de votre côté pour transformer votre marque et créer une stratégie pérenne et alignée sur vos valeurs ?

Découvrir le forfait Stratégie